Grève de Québec

La grève des ouvriers des travaux publics de 1878 est peu documentée et généralement laissée de côté dans les histoires du mouvement ouvrier au Québec, ce qui est plutôt étrange quand on pense au caractère majeur, politique et social, de cette grève. En effet, la grève de juin 1878 arrive après une longue séquence de dégradation des conditions des travailleurs causée par le déclin des chantiers navals et de l’exploitation du bois d’œuvre depuis les années 1850, et plus directement par la crise économique de 1873, mais aussi par le licenciement de nombreux ouvriers du port de Québec et de la foresterie.