Cartes et documents

Cette page présente des liens vers des cartes interactives et des documents qui peuvent nous aider à mieux comprendre, de manière critique, des situations historiques et actuelles. Nous y déposons notamment des cartes, des documents et des liens vers des projets exposant l’histoire des systèmes de domination, notamment le colonialisme et l’impérialisme, ainsi que les configurations de luttes passées et présentes. De cette manière, nous espérons aider à déconstruire les récits et les conceptions dominantes et participer à la construction d’imaginaires décoloniaux et révolutionnaires.

Cartes

50 ans de luttes écologistes en France
Cette carte présente 50 ans de luttes écologistes (violentes et non-violentes) en France contre les projets écocidaires de l’État et de l’industrie, notamment nucléaire et chimique. La carte est tirée de l’article « Les écologistes tentés par l’action directe » par Claire Lecoeuvre (Le Monde Diplomatique, novembre 2019).

The Decolonial Atlas
« L’atlas décolonial est un ensemble en expansion de cartes qui, d’une certaine manière, nous aident à remettre en question nos relations avec la terre, les peuples et l’État. Il est fondé sur la prémisse que la cartographie n’est pas aussi objective qu’elle le prétend. L’orientation d’une carte, sa projection, la présence de frontières politiques, les entités incluses ou exclues, ainsi que le langage utilisé pour annoter une carte sont influencés par les biais des concepteur-trice-s de la carte, délibérément ou non. » Le site est en anglais.

Map of the Island of Montreal
Cet article Facebook fait l’histoire de la Map of the Island of Montreal publiée dans le journal La Patrie en 1884. La page contextualise la carte et offre de nombreuses informations historiques sur la cartographie coloniale canadienne-française. L’article est en anglais.

Mi’gmaw Territory
Cette carte complète présente les territoires non-cédés du Mi’gma’gi et permet de voir les 7 districts Mi’kmaq (Unama’gi, Esge’gewa’gi, Sugapune’gati, Epegwitg aq Pigtu, Gespugwitg, Signigtewa’gi et Gespe’gewa’gi). La carte est accompagnée d’un court texte historique et philosophique traitant du rapport des Mi’kmaq aux territoires qu’il.les habitent depuis des millénaires.

Mineria Ilegal
Cette carte interactive (en espagnol) brosse un portrait de toutes les mines illégales connues en Amérique latine, dont une majorité sont en territoires autochtones. Ce document, comme plusieurs du même type, est produite par le groupe de recherche engagé RAISG (en français, Réseau amazonien d’informations socio-environnementales géoréfrencées).

Native Land
Native Land est un outil bien conçu et facile d’usage qui permet de saisir l’étendue de la dépossession imposée aux peuples autochtones et l’ampleur de leurs justes réclamations. On y trouve des cartes interactives sur lesquelles figurent les territoires traditionnels et réclamés des peuples autochtones des Amériques et d’Océanie, une carte représentant l’aire de présence des langues autochtones et une carte des traités d’Amérique du Nord.
« This map does not represent or intend to represent official or legal boundaries of any Indigenous nations. To learn about definitive boundaries, contact the nations in question. Also, this map is not perfect — it is a work in progress with tons of contributions from the community. »

Slave Voyages
Cette base de données documente la traite transatlantique et intra-américaine des esclaves entre le début du XVIe siècle et la fin du XIXe siècle. Le site offre de la documentation historique et plusieurs ressources (chronologies, cartes, etc.). Cet outil de recherche aidera tant les chercheur.euses que les militant.es voulant mieux comprendre le déploiement spatial et temporel de la traite, son réseau, sa durée et son ampleur.

Documents

People’s History of Montreal / Histoire populaire de Montréal

De 2013 à 2017, l’artiste et militante montréalaise Freda Guttman publie une série de chroniques sur l’histoire des luttes ouvrières dans la région de Montréal. Ces chroniques, intitulées « People’s History of Montreal / Histoire populaire de Montréal », paraissent dans Le Canal, le journal du comité de défense des locataires de Saint-Henri, le POPIR – Comité logement. Ces chroniques qui paraissent en français et en anglais s’intéressent tant au colonialisme qu’aux grèves ouvrières, aux combats des femmes et à la littérature populaire. Freda Guttman tire également des affiches de la plupart de ces chroniques, reprenant ces textes tout en les accompagnant d’une imagerie. Nous rendons disponibles ici l’ensemble des chroniques et des affiches produites par Freda Guttman dans le cadre de ce projet, avec l’accord de l’autrice.

Le canal de Lachine et le massacre de Beauharnois
(Hiver 2013) Chronique / Affiche

Sud-Ouest de Montréal. Industrialisation, usines et grèves
(Printemps 2013) Chronique / Affiche

Sud-Ouest de Montréal. Dominion Textile, grèves, Madeleine Parent
(Automne 2013) Chronique / Affiche

Bonheur d’occasion
(Hiver 2014) Chronique / Affiche

Colonialisme. Les origines de Montréal
(Printemps 2014) Chronique / Affiche

L’organisation des femmes à Pointe-Saint-Charles
(Hiver 2015) Chronique

L’esclavage au Haut et Bas Canada
(Printemps 2015) Chronique

Petite-Bourgogne : la destruction d’une communauté
(Automne 2015) Chronique

Le P.O.P.I.R. – Comité Logement : à la défense des démuni-e-s du Sud-Ouest depuis 1969
(Hiver 2016) Chronique / Affiche

Madeleine Parent et Léa Roback
(Automne 2016) Affiche

La grève étudiante de 2012
(Hiver 2017) Chronique

Acknowledging History. Unsettling Canada
(Automne 2017) Chronique

Jacques Cartier : un héro ?
(2017) Affiche


QC History X

Animé par l’historien et artiste hip-hop Webster, QC History X est un tour guidé dans la ville de Québec qui vise à mettre en lumière la présence noire et l’existence de l’esclavage depuis les débuts de la Nouvelle-France. Le site web du projet rend disponible plusieurs documents historiques tirés de journaux parus dans la ville de Québec entre 1767 et 1791 qui attestent de l’existence de l’esclavage sur le territoire colonial français puis anglais. Le site propose aussi des ouvrages de référence sur l’esclavage et sur la présence des personnes noires au Québec et au Canada.


Zinn Education Project
Le Zinn Education Project (en anglais seulement) fournit des capsules et ateliers sur l’histoire populaire des États-Unis. Il a comme but d’encourager l’enseignement d’une histoire faite par les gens d’en-bas et non par ceux d’en-haut. Le site propose des leçons et des articles téléchargeables, classés par thème, périodes et niveaux. Sur la base de l’approche de l’histoire mise en avant dans l’ouvrage à succès de Howard Zinn, Une histoire populaire des États-Unis, leur matériel pédagogique met l’accent sur le rôle des travailleuses et travailleurs, des femmes, des non-blanc.hes et des mouvements sociaux. À consulter !

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close