Qui sommes-nous ?

Archives Révolutionnaires est un projet collectif en activité depuis 2017. Il a pour objectif de mettre en lumière des récits de luttes et des épisodes historiques méconnus afin de nourrir les luttes actuelles et d’élargir les perspectives militantes. Le collectif a mis sur pied un centre d’archives et produit des articles de réflexion qu’il diffuse par l’entremise de son site web. Le travail d’Archives Révolutionnaires offre des outils historiques et théoriques aux militant.es afin de densifier notre imaginaire collectif et de nous rendre plus fort.es dans les luttes actuelles.

Dans un premier temps, le travail du collectif consiste à acquérir, préserver, classer et mettre en valeur des archives révolutionnaires d’ici et d’ailleurs. Nous voulons d’abord et avant tout préserver la mémoire militante pour éviter qu’elle ne disparaisse. Ainsi, nous recueillons et classons des imprimés (livres, journaux, affiches, tracts, etc.) et des enregistrements (disques et cassettes, vidéos, etc.) tout en essayant d’entrer en contact avec les militant.es des générations qui nous ont précédées afin de recueillir leurs témoignages sur les luttes passées. Dans un second temps, en nous appuyant sur ces matériaux, nous voulons mettre en valeur des éléments pratiques et théoriques pouvant éclairer les luttes actuelles.

Pour ce faire, nous produisons des articles critiques au sujet de situations passées, nous organisons des expositions, nous présentons des ateliers-discussions et nous remettons en circulation des documents oubliés qui demeurent pertinents. Nous voulons ainsi redonner vie, de manière critique, à des épisodes passés pour que nos milieux acquièrent de nouveaux outils conceptuels et historiques, et puissent tirer une leçon autant des réussites que des échecs des luttes passées.

Le collectif est basé à Montréal, sur le territoire connu comme le Québec, où prédomine une situation de colonialisme de peuplement. Nous avons donc un intérêt particulier pour les luttes décoloniales et anti-impérialistes dans la perspective d’un dépassement de cette situation. L’intersectionnalité des oppressions nous porte naturellement à réfléchir et à revisiter les luttes populaires, ouvrières, féministes, antiracistes, antifascistes et LGBTQ+, sans hiérarchiser celles-ci.

Archives Révolutionnaires s’inspire de la tradition libertaire tout en demeurant perméable à d’autres perspectives radicales. Les classiques révolutionnaires autant que les cultural studies et les subaltern studies marquent notre travail. Mieux comprendre le passé pour faire la lumière sur les oppressions anciennes et nouvelles, renouer avec des situations révolutionnaires oubliées afin d’affronter la catastrophe actuelle : tels sont les objectifs d’Archives Révolutionnaires.

Décembre 2019

Personnes-ressources

Le projet d’Archives Révolutionnaires est entièrement collectif : les articles sont le fruit d’efforts communs comme les autres tâches (entretien de la collection d’archives, site Internet, expositions, etc.). Pour cette raison et afin de rompre avec la survalorisation de l’auteur.e, les différentes facettes du projet reçoivent une simple signature collective. Ce choix est renforcé par notre objectif de redonner une visibilité à des personnes et des luttes méconnues ou oubliées. Nous sommes pourtant conscient.es que dans certains contextes, il peut être préférable de contacter des personnes spécifiques. Nous indiquons donc ici les noms des deux personnes de notre collectif s’occupant des communications et qui prendront en charge les courriels reçus. Ces personnes-ressources doivent être, dans le cadre de ce projet, contactées via un des deux moyens suivant :

Alexis Lafleur-Paiement
Militant libertaire et candidat à la maîtrise en philosophie (Université de Montréal).

Mélissa Miller
Militante socialiste et étudiante au baccalauréat en histoire (Université de Montréal).

Brochure à imprimer