IL FAUT PARCOURIR UN CHEMIN – Los Emigrantes

L’immigration latino-américaine au Québec est peu marquée avant les années 1970. Si une petite communauté chilienne, par exemple, est établie à Montréal, elle ne compte que quelques centaines de personnes avant 1973. La situation va changer au début des années 1970, alors que les coups d’état fascistes se multiplient en Amérique latine et que les militant.es de gauche sont forcé.es de quitter leur pays d’origine. … Continuer de lire IL FAUT PARCOURIR UN CHEMIN – Los Emigrantes