PLATEFORME D’ORGANISATION DES COMMUNISTES LIBERTAIRES – 1926

Durant la séquence révolutionnaire russe qui s’étend des années 1860 aux années 1920, de nombreux groupes anarchistes et communistes libertaires voient le jour en Russie et participent à la lutte acharnée contre l’État autocratique tsariste. Le plus célèbre de ces groupes est l’Armée révolutionnaire insurrectionnelle ukrainienne (la Makhnovtchina) qui instaura des soviets communistes libertaires sur une large part du territoire ukrainien entre 1918 et 1921. … Continuer de lire PLATEFORME D’ORGANISATION DES COMMUNISTES LIBERTAIRES – 1926

GUIDES DE LECTURE – Revue Période

Cet article à pour but de mettre en valeur les nombreux guides de lecture produits par la revue en ligne Période (diffusée depuis 2014). Période  se présente comme une « revue de théorie marxiste ». Souvent intellectualisante (on retrouve sur son Comité scientifique Étienne Balibar, Fredric Jameson ou encore Michael Löwy), la revue publie par ailleurs plusieurs textes d’archives (pensons au texte Quelques éléments tactiques par des membres d’Action … Continuer de lire GUIDES DE LECTURE – Revue Période

INTERVIEW – Huey P. Newton

Le Black Panther Party for Self-Defense (BPP, 1966-1982) est le plus célèbre groupe révolutionnaire (armé) afro-américain. Dans la foulée des assassinats extra-judiciaires massifs visant les camarades afro-américains, et surtout, prenant acte de la violence généralisée et du néo-esclavage vécu par les populations noires d’Amériques, de jeunes combattants décidés créent ce Parti « pour l’autodéfense », mais aussi, pour la Révolution en 1966. Faisant une analyse … Continuer de lire INTERVIEW – Huey P. Newton

NOYAUX ARMÉS POUR L’AUTONOMIE POPULAIRE – 1978

Les Noyaux Armés Pour l’Autonomie Populaire apparaissent en France en 1976 (dissous en 1980). Les fondateurs des NAPAP se trouvent au confluent de plusieurs tendances de l’extrême-gauche : ils proviennent à la fois des milieux maoïstes, de l’Autonomie française, d’un « anarchisme ouvrier » et se placent sous l’influence des groupes armés italiens (notamment de Prima Linea). Déçus de l’essoufflement du mouvement en France, essoufflement … Continuer de lire NOYAUX ARMÉS POUR L’AUTONOMIE POPULAIRE – 1978

PARTI PRIS – septembre 1964 (Manifeste)

La revue Parti Pris (1963-1968) se donne un nouveau Manifeste en septembre 1964. La revue analyse dans ce texte les enjeux auxquels fait face le mouvement révolutionnaire et national au Québec à l’époque. La revue Parti Pris avait historiquement pris la défense du FLQ, supportant ses actions de propagande armée. Dans le Manifeste de 1964, l’équipe décide de prendre ses distances avec le réseau du FLQ, le … Continuer de lire PARTI PRIS – septembre 1964 (Manifeste)

MARX ET L’ENQUÊTE OUVRIÈRE – Quaderni Rossi no. 5 (1965)

La revue des Quaderni Rossi (six numéros parus entre 1961 et 1966) forme la base théorique de l’autonomie ouvrière italienne et de l’opéraïsme. Renouvelant la théorie marxiste et l’actualisant, elle lui donne une nouvelle portée critique dans le cadre du capitalisme avancé et de la restructuration économique des usines durant les Trente glorieuses. L’opéraïsme reconnait le prolétariat comme le moteur productif du capitalisme. Pour détruire … Continuer de lire MARX ET L’ENQUÊTE OUVRIÈRE – Quaderni Rossi no. 5 (1965)

RÉSOLUTION STRATÉGIQUE 1975 – Brigades Rouges

Après en être venus à la conclusion que le mouvement ouvrier devait passer à l’offensive, après avoir dépassé sur le plan de l’idéologie le discours générique sur la violence, les Brigades Rouges entament la lutte armée en Italie en 1970. Puis, suite à une phase de propagande armée (1970-1975), elles entament un second cycle stratégique dans leur lutte contre l’État et l’impérialisme. Cette stratégie, énoncée dans … Continuer de lire RÉSOLUTION STRATÉGIQUE 1975 – Brigades Rouges

PARTI PRIS – novembre 1964

La revue Parti Pris (1963-1968), fondée par André Major, Paul Chamberland, Pierre Maheu, Jean-Marc Piotte et André Brochu, fut un organe important au Québec de discussions théoriques et pratiques ancrées dans la pensée socialiste. Elle couvre les enjeux majeurs de l’époque, la question de l’aliénation culturelle et économique des Canadiens-Français, le rapport aux partis politiques et aux syndicats, l’organisation des luttes, le contrôle étatique de … Continuer de lire PARTI PRIS – novembre 1964

PERSPECTIVES POLITIQUES 1971-1973 – Brigades Rouges

Les Brigades Rouges (1970-1988) naissent dans un climat social marqué par une puissante offensive ouvrière (opéraïsme, Automne Chaud de 1969, grèves sauvages, sabotages massifs, jambiages de patrons…). Issues de la classe ouvrière, les Brigades Rouges veulent entraîner la lutte à un niveau supérieur en devenant le bras armé du mouvement ouvrier italien – pour le pouvoir prolétarien. Ils se distinguent des autonomes par leur pensée marxiste-léniniste … Continuer de lire PERSPECTIVES POLITIQUES 1971-1973 – Brigades Rouges

LES CONDUITES SONT MINABLES, L’INACTION Y PARTICIPE – Les Fossoyeurs du Vieux Monde

La bande des Fossoyeurs du Vieux Monde (1977-1984) est issue du situationnisme français. Elle évolue lentement du verbiage propre à cette tendance vers un insurrectionnalisme et un illégalisme affirmés. Elle devient alors une des bandes les plus radicales de l’autonomie française. Les Fossoyeurs en profitent alors pour faire une critique violente de l’intellectualisme abstrait et des mystificateurs pseudo-révolutionnaires. Leurs attaques contre cette racaille dégénérée est … Continuer de lire LES CONDUITES SONT MINABLES, L’INACTION Y PARTICIPE – Les Fossoyeurs du Vieux Monde